Our trip to Ireland

 

C'est au beau milieu de la nuit que le car se remplit de nos élèves à peine éveillés mais enthousiastes , prêts à découvrir les joies nouvelles de ce pays inconnu, froid et apparemment très humide !

Après des kilomètres et des kilomètres de route, nous voilà (44 au total) embarqués sur l' « Oscar Wilde », pour entreprendre la traversée de la mer celtique. Bien que la houle et les couchettes aient eu raison de nous, impossible de cacher notre joie, lorsqu'au petit matin, nos regards furent magiquement tombés sur des hordes de marsouins, jouant à se montrer et à suivre le bateau, comme en signe de bienvenue.

Puis, se fut l’accueil des collines verdoyantes à perte de vue, parcourues de moutons de couleurs noir, blanc et crème... ensuite, il faut l'avouer, pas d'Irlande sans pluie bien sûr ; se fut le troisième accueil. L'arrivée à Malahide clôtura notre course et la pluie fut remplacée par l’accueil chaleureux des familles.

Malgré la tempête du premier jour, l'ensemble du groupe s'enchanta à la découverte de Dublin ! La bibliothèque du Trinity collège et l'incontournable église St Patrick, ont su révéler nos émotions, grâce notamment à l'incroyable « marraine Mary Lavery ''the goog fairy" », notre guide de la matinée.

Les autres jours se succèdent à une vitesse incroyable, vertigineuse même. Ces journées bien remplies permettent de se rencontrer, de parler la langue, de plonger un peu davantage dans la culture millénaire gaélique , d'admirer les nuages, de marcher, de marcher encore et d'apprécier les visites, toutes aussi instructives que divertissantes !

D'ailleurs, les professeurs ont pu découvrir à quel point la curiosité des élèves était aiguisée! S'agissant aussi bien de notre rapport au sport lors de la visite de Croke park (car les gaéliques ne font pas circuler leur joueur comme des marchandises !), qu'aux œuvres d'art (l'atelier de Francis Bacon, aux animaux (visite à la ferme) ou à des tragédies humaines telle que l'immigration suite à la grande famine... Le soulèvement de 1916 et la lutte pour l'indépendance. Sous les couleurs vertes de l'Irlande, la musique et les traditions d'une culture nouvelle, se sont dessinées au cours de cet échange : bénéfices évidents du voyage...

Si notre anglais s'est fortement enrichi, c'est notre culture à chacun qui fut la plus nourrie et la plus questionnée. Tout un ensemble de dimensions culturelles s'ouvraient chaque jour aux yeux et aux esprit de tous. L'histoire, l'art, la philosophie, l'orientation (!), le jeu, la langue, la musique, la danse et notre rapport à l'autre ont été l'objet de cette aventure. Ce qui nous a permis de comprendre encore mieux qu'un voyage scolaire n'est pas seulement un voyage linguistique ou propre à une seule matière qui en dirigerait l'objectif. Un voyage scolaire, c'est une école dans laquelle les cours ordinaires se fondent dans des activités de ce monde et suscitent à cet égard, une motivation incomparable à celle que nous pratiquons quotidiennement.

Tout pays a son lot de souffrance, mais également d'espoir et ce qui semble caractériser l'Irlande est la lutte pour une liberté difficile à faire entendre. Nous retiendrons surtout à quel point les élèves ont pu être touchés par ce pays, son histoire et son identité, nous apprenant à tous la richesse d'un voyage qui élève un peu plus notre sentiment d'appartenance à l'humanité.

Lien vers le film réalisé par les élèves

https://www.youtube.com/watch?v=QGl62gl9nwI

Documents et recherches réalisés par des élèves à télécharger:

 

leçon de musique irlandaisephoto de groupe sur le ferryextrait d'un carnet de bord d'élève